2006: Sur les pistes malgaches.

Posté le Lundi 21 mai 2007

Comme on dit la-bas:Manaon,Akoriabe,Salama….

Un petit mot pour expliquer comment ça fonctionne!N’ayant pu créer ce blog sur place,c’est avec quelques mois de retard que l’aventure vient en ligne!

Les articles sont classés par catégories numerotées selon les étapes de notre périple. Et des pages traitent de sujets divers:culture,faune,livres…..

Voici notre itineraire,effectué avec toute sorte de transport:bus,taxi-brousse,pirogue à voile,4×4…

                  img5180.jpg

chrisdomadagascar @ 15:31
Enregistré dans Non classé
1.De Tana à Antsirabe…

Posté le Lundi 20 novembre 2006

L’arrivée a Tana est plutôt sympa et tranquille;aucune agression de la part des taxis,qui sont très peu nombreux (comparé a l Inde! Ici on apprend dès l’arrivée que le pays vit au rythme de « mora-mora », c à d « doucement »).
Nous ne restons pas à Tana,et partons dès le lendemain pour Antsirabe.A la station des taxi-be (minivan),nous sommes assaillies par les 10 000 gars, tous nous promettent de partir tout de suite!!!!Mais ici la notion du temps est toute relative: nous attendons 2 h que le taxi-be se remplisse.
La route pour Antsirabé est goudronnée,chose assez rarissime!!Nous traversons le grenier de Mada,plateau où rizières et aridité se côtoient…

hautsplateaux2.jpg

Antsirabé est une petite bourgade tranquille et « fraiche ».Ici pas de béton,maisons en bois et architecture coloniale.
Après 2 jour,nous partons pour un circuit d’une semaine,organisé par un guide.Au programme: 3 jr de pirogue sur la Tsiribinha,puis 4*4 jusqu’aux Tsingy,et transfert à Morodava.
Miandrivazo,départ de la pirogue,est un gros village ou la température est de 33 degrés la nuit!!!

img2863copie.jpg

Pendant 3 jours nous naviguons en moyenne 8 h par jour.Tout le long nous pouvons observer beaucoup d’oiseaux et autres: guêpiers,rouliers,Martin-pêcheur,drongo malgache,ibis,hérons,aigrettes,caméléons…) et bien sur les adorables lémuriens (sifaka et fulvius),beaucoup moins sauvages que les singes.

perroquet.jpgsifaka.jpg

Lors des arrêts dans les villages bordant le fleuve,nous laissons de petits souvenirs, très rares ici : des photos Polaroïd…les gens hallucinent,la photo fait le tour du village.
Les villages sont vraiment perdus au milieu de nulle part,et tout ici fait penser a l’ Afrique: case en bambou,terre rouge et brousse…
Après 3 jours de pirogue,nous savons parfaitement dire « marari voude »(j’ai mal aux fesses).

bain.jpg

vieauvillage.jpg

Le transfert au Tsingy,environ 200 km(6 h )de piste de latérite à travers un paysage de brousse très très aride,traversant les villages empoussiérés,où enfants et adultes nous font des coucou ,ou plutôt  » salam vaza » (touriste).

piste.jpg

attentedubac.jpg

La découverte des Tsingy est époustouflante, chaleur écrasante, randonnée de 4 h au milieu des cathédrales acérées de calcaire corallien s’élevant a 80 m,passages dans les fissures,escalade,parcours sur des échelles et ponts suspendus….

tsingy.jpg

dans la foret,nous rencontrons: gecko vert a pois rouge (rare),caméléons,petits iguanes,lémuriens,mangouste et un superbe gobe mouche du paradis!!!!!

lezardvert.jpg

gobemouche.jpg

Le trajet en jeep,sur des pistes cahoteuses,nous menera a Morondava…traversant les « forets » de baobabs.

alledesbaobabs.jpg

foretbaobabs.jpg

chrisdomadagascar @ 17:19
Enregistré dans 1.De Tana à Morondava
2.De Morondava à Tuléar

Posté le Samedi 18 novembre 2006

Morondava,petite bourgade du bout du monde,posée au bord de l’océan,est une étape fort agréable pour quelques jours de farniente…Au menu:langoustes et rêveries au bord du canal…

bordducanal.jpg

 

morondava.jpg

Descendre les 300 km de Morondava à Tulear en pirogue a voile!Très vite nous avons trouvé un piroguier et son second;quelques réserves d’ eau et l aventure commence.
Des la première étape, rencontre super avec 2 belges qui ont une asso qui a permis de créer 2 puits,2 écoles,et des bungalow dont les revenus sont reversés aux villageois.Ici pas d’electricité,ni d’eau!!Les gamins vont chercher loin derrière la mangrove des sceaux d eau douce…Et nous même partons en plein cagnard chercher l eau potable au puit,situé dans le village voisin,a 6 km!!! Retour épique et sensations « milk shake » assurées,en charrette a zébu.Notre peine sera bien récompensée,par quelques Ricard(chauds!!) bien dosés,à la lumière des bougies.

traversemangrove.jpg

6 bornes sous le cagnar,pour 1 une verre d’eau chaude!!!mais douce.

charette.jpg

On aurait pu monter!!Ben non,c’est complet !!

domieetenfants.jpg

Même ici,faut souffler dans l’ballon!

Les jours suivants nous longeons la cote,assez loin pour avoir un bon vent.Nous mettons 5 jours pour rejoindre Morombe,en faisant escale chaque jour dans des villages de pêcheurs vezo.A chaque arrivée nous sommes accueillies par petits et grands « Salama Vaza ». Après midi à observer la vie des vezo:retour de pêche,enfants jouant avec leur mini pirogue….

filjanch.jpg enfantpirogue.jpg

A Morombe nous changeons de piroguiers et continuons sur 150 km. Des le premier jour nous sommes éblouies par le paysage.Nous passons 5 jours a naviguer dans le lagon, nous sommes intégrées dans une « carte postale idyllique »: eau translucide,dégradés de turquoise et verts émeraudes, barrières de corail,villages sur les dunes…

lagonpirogue.jpg alabordage.jpg

Pendant tout ce parcours nous ne croisons pratiquement aucun touriste,c’est le mada sauvage et rustique!! la plupart des villages,hutte en « founge »(roseaux) ne sont même pas accessible en camion brousse!!

img3211copie.jpg

Ici les repas st toujours les memes: poissons,calamars, crevettes et langoustes!!!Cure iodée assurée!!!Et bien sur riz +++.

img3491.jpg

A Tsiandamba,nous sommes invitees a une grande fete: un vaza a construit sa maison et pour avoir la protection des ancetres,des esprit il faut faire un « foumba »: sacrifice d’un zebu!!!!en prescence du  patriarche du village qui communique avec les ancetres!!!Tout le village est là,des 8 h le rhum coule a flot et a 10h du mat nous dansons.

img3500.jpg

Tsiandamba fut la dernière étape en pirogue car le vent a tourné.Heureusement un taxi brousse passait ici!Nous avons fait une cinquantaine de km sur une piste de sable et de rocailles,dans un camion brousse gavé,et a une moyenne de 10 k/heure; Allure idéale pour observer et découvrir cette flore très très aride, semi-désertique :notamment les fameux didieréacées (cacté dressant vers le ciel des tentacules d’épines impressionnantes),les figuiers de barbarie et autres euphorbes.

img3563.jpg

img3565.jpg

chrisdomadagascar @ 20:13
Enregistré dans 2.De Morondava à Tulear
3.Sarodrano

Posté le Jeudi 16 novembre 2006

La fin de notre parcours côtier dans le sud s’est terminé à Sarodrano : un must ! posé au bout d’une langue de sable où les paillotes sont abritées par des dunes…

img3671.jpg

img3744.jpg

 

Trois petits bungalows, les pieds dans l’eau, les conditions très routard car pas de wc, et douches derrière un paravent artisanal.L’eau, portée par les jeunes filles ,étant puisée dans un trou. Mais accueil très chaleureux et festin (langouste, cigale de mer, sole, oursin et moules géantes, calmar).

img3715copie.jpg

img3645copie.jpg

img3754.jpg

Notre rencontre avec Guy a influencé la suite de notre périple, personne atypique avec un long passé humanitaire. Nous décidons donc de partir pour Bezaha où il a monté une petite auberge dans son centre pour handicapés. Encore un trajet chaotique dans un bus déglingué, et nous voilà 4 heures  plus tard au centre d’entraide par le travail.

img3791copie.jpg

Nous passons 3 jours avec ces enfants handicapés, moteur et mental. Le premier jour nous embarquons dada et Fiatsara pour une balade en charette à zébu.

img3846copie.jpg

img3838copie.jpg

Le lendemain, séance massages et étirements qui s’avèrent très douloureuse mais nécessaire pour leurs petits membres raides et déformés.

img3887copie.jpg img3896.jpg

img3886copie.jpg

Pour les réconforter nous faisons un lâché de ballons qui illumine leurs visages de grands sourires et de rires aux éclats. Étape pleine d’émotions mais déjà nous repartons vers la nationale 7 pour attraper un taxi brousse en direction du centre.

img3907copie.jpg img3908copie.jpg

chrisdomadagascar @ 16:35
Enregistré dans 3.Sarodrano et Bezaha.
4.En route pour Fianarantsoa…

Posté le Mardi 14 novembre 2006

La belle RN7 bitumée nous mène à Ranohira dans le massif de L’Isalo, parc national. Nous décidons de zapper la visite qui, au dire de beaucoup, n’est pas à la hauteur des prix prohibitifs, d’autant que la route traverse les beaux panoramas de cette région.

img3937copie.jpg

Nous arrivons a Fianarantsoa, petite ville sur les collines des hauts plateaux, ou vivent les Betsileo,dont la tenue vestimentaire est typique des regions « hautes » de mada:les hommes portant une couverture colorée sur l’épaule et un chapeau.

img3994.jpg

img3993.jpg
Par chance nous arrivons la veille du Zoma, grand marché du vendredi, ou les villageois des alentours viennent vendre leur fruits et légumes.

img3978.jpg

img3996.jpg

img4017.jpg

Grace à la rencontre de William le rasta, nous partons, à bord de sa 305 GTI visiter les alentours de Fiana, magnifique paysage de collines, rizière en terrrasse et petit hameau de terre où les verts des cultures et l’ocre rouge de la terre s’harmonisent.

img4031copy.jpg

img4028.jpg

img4101.jpg

Un arrêt dans un village atypique du nom de Soatanan (joli village) où vit une communauté religieuse « l’église de l’éveil » dont les membres sont tout vêtus de blanc !

img4058.jpg

img4059.jpg

img4060copy.jpg

img4068copy.jpg


Invitation à déjeuner où nous avons eu grand mal à étouffer nos fous rires tant s’était comique : nous étions 5 étrangers alignés à table et face à nous sur des petits bancs nos hôtes de blanc vêtus chantaient à tue tête des chants de bienvenue et religieux. Heureusement nous avons échappé au rituel qui est de laver les pieds des invités !

 

 

chrisdomadagascar @ 17:05
Enregistré dans 4.En route pour Fianarantsoa...
5.Le train jusqu’à Manakara.

Posté le Dimanche 12 novembre 2006

Fiana-Manakara : 170 kms de rail dans « un train pas comme les autres » datant de l’époque coloniale.

img4106.jpg

img4112.jpg 

17 petites gares perdues dans les montagnes verdoyantes, un arrêt tous les 10 kms environ où une multitude de petites vendeuses, portant majestueusement sur la tête leur panier de victuailles, déambulent aux abords des fenêtres du wagon.

img4164.jpg

img4169.jpg

img4180.jpg

img4226.jpg

Départ à 7h arrivée approximative prévue 7 heures plus tard, étonnement nous partons à l’heure, enchantées pleines de motiv ! 10 kms plus loin, arrêt dans la 1ère gare…où nous resterons 2h30 à attendre le mécano : la loco a besoin d’un nettoyage du filtre à gazoil. Le reste du voyage se déroule sans aucun problème, au rythme balancé du TGL (train grande lenteur).

img4187.jpg

img4188.jpg

img4209.jpg

img4237.jpg

img4246.jpg

img4250.jpg

chrisdomadagascar @ 13:55
Enregistré dans 5.Le train jusqu'a Manakara.
6.De Manakara à Mananjary

Posté le Vendredi 10 novembre 2006

Manakara, comme toute ville ici, nous surprend par son côté rural. La 2ème ville de la côte est est un village aux rues en terre battue, où toute l’activité s’anime autour du bazarbé, le grand marché central.

img4272.jpg

img4294.jpg

img4303.jpg

Manakara bé, situé entre le canal des Pangalanes et l’océan Indien fut jadis un magnifique quartier résidentiel colonnial. Les vestiges demeurent, villas fantomatiques délabrées, dévorées par une végétation exubérante, sur une avenue bordée de filaos.

img4263.jpg

img4290.jpg

Une petite excursion en VTT nous mène sur une piste longeant des plages désertiques et infinies où l’ocean Indien vient éclater ses rouleaux puissants.

img4311.jpg

img4317.jpg

img43441.jpg

De là nous décidons de remonter vers tana par la côte est. 1ère escale Manandjara, 150 kms entassés à 10 dans une 505 break dont portes et fenêtres sont bloquées.

img4363.jpg

A Manandjary nous sympathisons avec Pouty qui tient l’hotel où on reste.

Une amitié naissante autourd’un concours de Mayonnaise!!!!

img4418.jpg

Et d’un pique-nique sous les lychees….

img4396.jpg

Quelques jours à Mananjary, nous permettent de decouvrir la vie de ce village,entre océan ,canaux et fleuve…Une grande partie de l’activité des hommes se concentre aux abords de ces rives…

img4384.jpg

img4398.jpg

img4394.jpg

chrisdomadagascar @ 15:02
Enregistré dans 6.De Manakara à Mananjara
7.Sur les Pangalanes.

Posté le Mercredi 8 novembre 2006

De Manandjary nous embarquons avec Pouty sur un bateau de marchandises, afin de remonter les Pangalanes.

img4419.jpg

img4460.jpg

img4438.jpg

Comme d’habitude,nous sommes à l’heure ,et l’attente du capitaine pendant 2 heures, nous permet d’assister aux activités matinales des villageois…

img4442.jpg

img4435.jpg

Enfin le départ…

img4465.jpg

Et arrivée 12 plus tard a Nosy Varika,petit village animé au bord du canal….

img4469.jpg

img4472.jpg

Au village Pouty connait un député chez qui nous somme invitées…Après quelques courses organisées par notre amie, nous voilà chez nos hôtes,à cuisiner…

img4470.jpg

img4473.jpg

Journée improvisée, rencontres sympathiques et ballades avec cette famille chaleureuse…

img4482.jpg

img4488.jpg

img4491.jpg

Après cette escale,nous changeons d’embarcation… Coincées entre le toit et les sacs de girofles, avec un espace de 70 cms, nous passons notre temps à ramper pour atteindre l’extrémité du bateau afin de passer quelques instants debout.

img4495.jpg

img4499.jpg

Heureusement Pouty a prévu le riz qui est cuisiné par les marins avec l’eau du canal, la « cuisine « étant au bout du bateau…

img4500.jpg

Cette seconde étape,devant nous mener à Manohoro, s’avère très difficile pour les marins!!!Le trajet dure 2 jours pour 50 km, et les hommes font un travail de force, se débattant avec les jacinthes d’eau,envahissant le canal.

img4536.jpg

img4545.jpg

Le bas niveau de l’eau, les oblige à pousser le bateau, et même à décharger des tonnes de sacs, pour les ré-embarquer quelques mètres plus loin.

img4523.jpg

Après un réveil très matinal, fourbues de courbatures, nous assistons à merveilleux levé de soleil…

img4554.jpg

Et arrivons, sous la chaleur, à Manohoro, ou nous trouvons une jolie petite auberge, pour un repos bien mérité!!!!!!!!!

img4555.jpg

 

chrisdomadagascar @ 15:20
Enregistré dans 7.Sur les Pangalanes
8.Réserve d’Andasibe

Posté le Lundi 6 novembre 2006

De Mahanoro, nous remontons de nuit en taxi brousse pour Andasibe, où se trouve un parc national.Étape de 2 jours où nous partons avec un guide à la recherche du Indri Indri, le plus grand lémurien diurne au pelage noir et blanc.

img4560.jpg Village D’andasibe..

img4670.jpg

Rencontre merveilleuse, nous sommes au milieu d’un groupe de quelques individus perchés qui entament un concerto de cris rauques et perçants.

img4656.jpg

img4647.jpg

Nous avons , ce jour-là, la chance de découvrir un uroplate (lézard nocturne doté d’une faculté inouie de mimétisme avec son environnement)…

img4663.jpg

un caméléon de Parson (vert avec 2 cornes)…

img4595.jpg

img4598.jpg

En voila un bébé…

img4571.jpg

plein de scarabées girafe,

img4678.jpg

un boa endormi qui malgré nos caresses ne bouge pas…

img4669.jpg

et d’autres petits zanimo sympa…

img4606.jpg caméléon

img4584.jpg phasme

img4636.jpg punaise

chrisdomadagascar @ 17:25
Enregistré dans 8.Réserve d'Andasibe

Posté le Samedi 4 novembre 2006

Dernière étape de notre périple,nous quittons Tana en avions,pour rejoindre l’Ile aux Nattes,a la pointe sud de Ste Marie…

img4788.jpg

Des la sortie d’avion,sur le tarmac humide d’une ondée matinale,d’ou remonte une très forte chaleur surchargée d’humidité tropicale,les odeurs mélangées de la piste,de l air marin, végétales et florales créent un parfum bien enivrant!!!
20 mn de marche pour rejoindre une plage au sud de l île et embarquer sur une pirogue.Un transport mais aussi une ballade de 25 mn et nous débarquons après qques coups de pagaies sur l île aux nattes.

img4812.jpg

Le piroguier nous débarque sur une plage de reve, derrière les coctiers se trouve des bungalows,Chez Régine…

img4843.jpg

img4798.jpg

Devant le bungalow,un zoiseau…

img4832.jpg

Veritable petit ecrin de verdure,

img4898.jpg

joyau posé sur l ocean indien: 6 km de long,3 de large ou ne circule ni voiture ni moto,minuscules hameaux disséminés entre culture et verdure,entierement entouré d un lagon emeraude,bordé de sable blanc,frangé de cocotiers ou sont posés cases et bungalows les pieds ds l eau…

img4848.jpg

img4852.jpg

img4865.jpg

Au bout de l’ile, une lodge appelée « les lémuriens »…Le propriétaire y a introduit cet animal, en liberté.

img4877.jpg

img4882.jpg

Une semaine de farniente,

img48251.jpg

Des rencontres avec les habitants nous faisant profiter de leur agilité afin d’assouvir un petit caprice….

img4854.jpg

img4864.jpg

img4951.jpg

Et des ballades qui finissent toujours dans la petite gargote trouvée par hasard…au bout de l’ile…

img4906.jpg

img4947.jpg

 

Voila ou se termine notre beau périple malgache.Nous aurions pu également vous parler de la misère qui asphyxie le pays,des bidonvilles de Tana,des enfants en haillons….triste réalité…mais les « info » françaises sont déjà la pour assombrit vos journées hivernales!Malgré tout,le potentiel et les richesses du pays,nous laisse espérer un meilleur avenir…..

chrisdomadagascar @ 18:18
Enregistré dans 9.L'ile aux Nattes.